CIEL ANTERIEUR

La pierre de Beitou ou la Hokutolite

Le soufre fut le premier minéral découvert et utilisé à Taïwan. Au 17ième siècle, les Espagnols et les Hollandais achetaient du soufre à la tribu Ketagalan à Kipatauw (le nom originel de Beitou signifiant "sorcière" pour les aborigènes en raison des vapeurs de soufre dégagé par les sources) et le revendaient au Japon, au Cambodge et en Chine. En 1905, le Japonais Yohachiro Okamoto (1876-1960), découvrit dans la vallée thermale de Beitou au nord de Taipei un minéral spécifique. Il s'agissait d'une baryte composé de sulfate de baryum (BaSO4) et de sulfate de plomb (PbSO4) avec un radium à la radioactivité élevée. C'était la première fois que cette substance était découverte dans le monde. En 1907, il notifia le crystal propre au hokutolite. Le minéral fut nommé en japonais hokutolite lors d'un congrès international en 1912 à St Petersburg. Yohachiro Okamoto vécut à Taïwan de 1899 à 1925 comme technicien du gouvernement (rappelons ici que Taïwan a été colonisé par le Japon de 1894 à 1945). Il étudiait les minéraux pendant son temps libre et établit en 1908 la société d'histoire naturelle de Taïwan. En 1916, il découvrit aussi des mines de titane acidifié à Xindian. Ses rapports sur les minéraux de Taïwan et le hokutolite taïwanais sont des références en la matière. 

 

IMG_4654.JPG

 

Ce sont les Japonais qui ont fait connaître les sources d'eau chaude de Beitou après l'ouverture en 1896 du "Tiangouan hot spring hotel".

 

IMG_4611.JPG

 

IMG_4634.JPG

 

Au musée de Beitou, il est possible de voir les bassins utilisés autrefois par les Japonais.

 

IMG_4635.JPG

 

De nombreux hôtels, restaurants et clubs ont apporté à Beitou une culture du divertissement avec les geisha japonaises et la musique populaire nakasi. Après la deuxième guerre mondiale, le site du nouveau Beitou était très apprécié des soldats américains en repos. Après 1979, avec le déclin du business des sources de Beitou et la popularité des karaokés et des KTV, la musique nakasi disparut. Cependant, de nos jours, il existe un mouvement de renaissance de cette musique. Aujourd'hui, la vallée thermale de Beitou est devenu un site touristique. On peut y profiter des bains publics à l'extérieur pour une somme modique.

 

IMG_4656.JPG

 

IMG_4657.JPG

 

IMG_4661.JPG

 

On peut aussi s'inspirer de l'ambiance mystérieuse qui y règne. La vallée, couvrant une superficie de 3500 m2, est une dépression formée par une éruption volcanique. Les sources d'eau chaude peuvent atteindre une température de 90 degrés et font partie des sources les plus chaudes du groupe des volcans Datun. Ces sources d'eau bouillante étaient autrefois ouvertes au public pour y faire cuire les oeufs mais en 1993 les autorités de la ville de Taipei décidèrent d'en interdire l'accès pour les préserver. L'eau chaude provient des entrailles de la terre et se mélange avec l'eau de surface, prenant une couleur verte. Après une longue période de sédimentation, les minéraux se crystallisent et forment la hokutolite, la pierre de Beitou. C'est la plus grande réserve naturelle du monde (on en trouve aussi en moindre quantité au Japon et en Russie). 

 

IMG_4638.JPG

 

IMG_4646.JPG

 

IMG_4640.JPG

 IMG_4641.JPG


IMG_4642.JPG

 

 

 

Les sources d'eau chaude de Beitou sont considérées comme curatives du fait des propriétés radioactives de la hokutolite qui est considérée à Taïwan comme un trésor national. Toute personne volant cette pierre dans la vallée encourt des peines de prison. Le chimiste taïwanais Yuan Tseh Lee, prix Nobel  de chimie en 1986 a effectué des recherches sur la hokutolite. Ainsi, la hokutolite posséderait selon différentes recherches des propriétés thérapeuthiques. Elle désintoxiquerait l'organisme, renforcerait son système immunitaire et serait anticancérigène. En effet, les ions négatifs produits par la radioactivité de la hokutolite sont présents en abondance dans la nature. La terre produit des ions négatifs pour répondre au bombardement des ions positifs. La décomposition naturelle du minerai de radium dans la croûte terrestre produit des ions négatifs d'oxygène. Ce rayonnement naturel est d'autant plus positif sur la santé de l'organisme que nous sommes de plus en plus coupés de la terre vivant dans des environnements surchargés en ions positifs. C'est pourquoi le contact de la mer, de l'eau des cascades, des rivières et des sources, ou des montagnes nous permettent de lutter contre les différents maux de la vie moderne : allergie, stress, dépression, fatigue physique... Si donc vous passez un jour par Taipei, n'hésitez pas à vous rendre dans la vallée de Beitou pour vous régénérer avec les bains de source d'eau chaude ! 



01/01/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 112 autres membres