CIEL ANTERIEUR

Dili Fengshui

L'art du Dili Fengshui s'enracine dans la tradition métaphysique de l'antiquité chinoise. On parle souvent de Fengshui pour désigner l'art d'harmoniser l’énergie d'un lieu : le « Qi ». Feng signifie « Vent » et Shui signifie « Eau » Nous distinguons ici le Dili du Fengshui en ce que le Dili désigne les endroits où les demeures «Yang » des vivants. Par exemple, les maisons, les entreprises, les bureaux, les hôtels, les restaurants… et le Fengshui les endroits où les demeures « Yin » des morts. Par exemple les tombes.

 

L'art du Dili Fengshui permet de trouver ou de créer un lieu avec les bonnes énergies naturelles. Mais s’il est nécessaire d’acquérir une terre avec de bonnes énergies telluriques, l'inconvénient est qu'il faut aussi construire et gérer le bien acquis. Il est ainsi possible d'utiliser un art spécifique, celui des « portes mystérieuses de l’espace caché » (Qi Men Dun Kong) pour placer directement une bonne énergie tellurique dans une antiquité. Cette antiquité pourra ainsi transformer l'énergie d'un lieu en équilibrant le Yin et le Yang. 

 

Nous différencions aussi le Ciel Antérieur (xian tian) et le Ciel Postérieur (hou tian). 

 

L’art du Ciel Antérieur est un art d’une application très souple. L’important lorsque l’on regarde le Dili est d’avoir une autorisation céleste afin de ne pas prendre le karma lié aux secrets de l’Univers. Avant d’évaluer le Dili du Ciel Antérieur, il faut d’abord clarifier la question de savoir si par rapport au lieu que l’on évalue c’est le propriétaire qui est premier et la croyance du propriétaire seconde ou l’inverse.

 

 

Si c’est le propriétaire qui est premier et sa croyance qui est seconde, tout d’abord il faut vérifier chez le propriétaire ce qui est à l'origine et ce qui entrave. Ensuite il faut vérifier la chance et ses conséquences. Enfin, il faut vérifier les avantages et les inconvénients du lieu. Au final, il faut voir comment parfaire les choses. Est-ce qu’il faut stabiliser l’énergie ? Est-ce qu’il faut briser l'origine d'un problème ? Est-ce qu’il faut faire une clarification karmique ?

 

 

Si c’est la croyance du propriétaire qui est première et le propriétaire qui est second, il faut vérifier ce qui est à l’origine de la croyance et ce qui l’entrave. Ensuite il faut vérifier si la croyance et le karma du propriétaire se nourrissent ou se détruisent, dans quel domaine il faut assister le propriétaire ? Au final, comment parfaire l’énergie du lieu ? Comment le propriétaire peut aider sa croyance ? 

 

L’art du Ciel Postérieur est très facile pour juger et distinguer. Mais il n’y a pas d’autorisation céleste donc on on peut prendre le karma lié aux secrets de l’Univers lorsqu’on regarde le Dili. Le Dili du Ciel Postérieur utilise  les orientations, les directions, les configurations géographiques, les trigrammes, les « bazi » du propriétaire, le jour de naissance du propriétaire… ce n’est pas sûr que cela soit faux mais ce n’est pas non plus sûr que cela soit vrai. C’est pourquoi l’art du Ciel Antérieur comporte des changements incessants. Dans une même maison, cela peut être totalement différent si l’on considère le propriétaire ou la propriétaire. Ce qu’on veut stabiliser ou le problème que l'on veut briser diffère. L’art du Ciel Postérieur peut harmoniser les lieux mais ne comporte pas de force pour briser et vaincre.  

 

Les outils utilisés sont la boussole géomantique, le Luopan, et un pinceau de calligraphie. Le Luopan est un instrument condensant jusqu’à 3000 caractères chinois, nombres, traits et symboles et ainsi l’ensemble du savoir du Dili Fengshui. Ce savoir relève du Ciel Postérieur.

 

Sans ces outils protecteurs, le praticien peut être facilement attaqué par des entités négatives. Le Luopan est posé sur la paume de la main gauche et le pinceau est tenu au-dessus par la main droite. Par cette posture, le pinceau fixe une énergie tellurique. En bas de la boussole, le praticien ressent l’énergie des veines de la terre : Dimai et en haut l’énergie de l’Univers.

 

IMG_5018.JPG

 

 Cette méthode couvre une superficie de 550 m2

 

4 axes du Ciel Antérieur peuvent être déterminés : l'axe lumière / obscurité ; l'axe prospérité / malheur ; l'axe intérieur / extérieur ; l'axe esprits / ancêtres. Dans cette méthode, on ne s'appuie pas sur les directions Nord / Sud / Ouest / Est comme dans la méthode du Ciel Postérieur que l'on peut étudier dans les livres. Les axes du Ciel Antérieur sont ressentis par la praticien en se référant à des codes. 

 

 IMG_4719.JPG

 

Le Dili Fengshui se rapporte aussi au Qi Men Dun Kong.

 

 

«Les portes mystérieuses de l’espace caché» : Qi Men Dun Kong sont une extension de l’art métaphysique antique chinois du Qi Men Dun Jia. Le Qi Men Dun Jia est l’axe autour duquel se trouvent 12 sortes de corrélations. C’est pourquoi le Qi Men Dun Kong a la même signification que le Qi Men Dun Jia. Cela désigne quelque chose qui se forme tout seul.

 


Par exemple, si après une analyse de Di Li Feng Shui on conseille au client de pacifier l’énergie du lieu, et si on utilise le Qi Men Dun Kong pour pacifier cette énergie, on a pas à s’inquiéter des changements futurs de l’environnement ou des voisins qui pourraient influencer le client.

 


Par exemple encore, si pour pacifier l’énergie on conseille au client de placer un objet sacré pour apporter la fortune, l’effet dure une année et après il faut effectuer une protection une fois par an. Mais si on utilise le Qi Men Dun Kong, on n’a pas à s’inquiéter si soudainement on creuse la route devant votre porte, cela n’altérera pas la fortune.

 



30/12/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 112 autres membres