CIEL ANTERIEUR

Lectures du Yi-Jing

Le Yi-Jing du ciel antérieur (先天易经), que l'on différencie ici du Yi-Jing du ciel postérieur (后天易经) à savoir le livre des changements, était utilisé par les généraux qui ont influencé toute la nation chinoise pour mettre au point leur stratégie, et prendre des décisions tactiques. Seuls les généraux étaient autorisés à l'étudier pour assister les empereurs : eux-mêmes ne pouvaient pas l'étudier.

 

Le Yi-Jing permet d'accéder à la mémoire cosmique de l'Univers de chaque être et de voir ce qui se passe dans une situation, incluant le visible et l'invisible. Certains parlent des annales  ou des mémoires akashiques, terme qui provient du  sanskrit "Akkasha" se rapportant selon la tradition ésotérique occidentale au "livre de vie" dont parle l'Apocalypse.

 

La lecture de ce "livre de vie" se fait au moyen d'un outil, "d'un support de mancie" à savoir la boussole de l'antiquité chinoise : le "luopan" 罗盘. Le caractère "luo"signifie "filet pour attraper des oiseaux", comme s'il s'agissait pour répondre à une question de retenir des informations provenant de la mémoire universelle, de la même façon qu'un moteur de recherche sélectionne des données sur la toile mondiale informatique à partir des mots-clés saisis. En fonction des informations reçues, la boussole fonctionne comme une boussole de l'âme à laquelle elle donne une direction.

 

Aujourd'hui le Yi Jing peut ainsi aider à résoudre les problèmes de votre vie. Les questions peuvent porter sur tous les domaines : travail, santé, relationnel. Elles doivent être les plus concrètes possibles pour que les réponses puissent indiquer la meilleure décision à prendre dans un contexte donné (ou des archétypes donnés) sachant que nous sommes toujours libres d'agir sur notre destin en fonction des choix que l'on fait.

 

Pour éclairer cette idée de liberté, voici un extrait du livre "Yi King et code génétique" par DR. M. Shonberger :

 

" Beaucoup de prédictions du Yi-King ont le caractère d'un aiguillage, d'une formulation flottant entre liberté et déterminisme, indifférente mais différenciée. A peu près : si tu te comportes de façon optimale au point de vue cosmique, il s'ensuivra naturellement ceci. Subsiste toujours pour l'interrogeant la possibilité de ne pas faire le pas optimal conseillé par la sagesse millénaire, les conséquences de ce choix s'ensuivent aussi naturellement. La liberté existe au moment de la décision. Il existe une voie optimale, une "liberté dans l'amor fati" (Nietzsche) mais beaucoup d'errances douloureuses dans le labyrinthe. L'oracle du Yi-King montre, à partir d'un ensemble logique qui nous est provisoirement incompréhensible et qui englobe l'interrogeant, sa main, son problème et "l'ordinateur" Yi-King, le chemin optimal qui passe par le Tao. "

 

 https://static.blog4ever.com/2010/08/432052/IMG_1140_---------.jpg

 



26/08/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 112 autres membres